Transcription : 21. Village à quelques lieues de Clermont où [vécut] J. Delille

Dessin

Données

Créateur : Etienne-Jean Delécluze

Description : Dessin représentant le village de Chanonat.

Contributeur : Musée d'art Roger Quilliot (MARQ) ville de Clermont-Ferrand, Bibliothèque Clermont Université, Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand

Format : 25,8 x 19,8 cm

Carnet - Transcription

7-carnet.jpg

N°7 Le village de Chanonat

Opme quoique enfoncé, relativement aux deux montagnes entre lesquelles il se trouve, celle d’Opme et celle de Rézol est cependant fort élevé, comparativement aux vallées qui le précèdent ou que l’on trouve après l’avoir traversé. En effet à peine sorti de ses murs, on domine entièrement un autre village ; c’est Chanonat. Vu sous cet aspect ce lieu n’offre à l’œil qu’un amas de maisons. Il faut le traverser, ainsi que la vallée où il se trouve et se placer à une certaine hauteur sous le grand mur que forme la serre de Fontfreide, le plus grands des plateaux basaltiques qu’on connaisse en Auvergne.

C’est delà que le 1er août à 7 heures du matin j’ai vu le charmant village où le poète Delille a été élevé : je dis charmant quand on le ragarde de loin car la misère et la malpropreté intérieure de ses rues et des habitations en rendent l’examen détaillé intolérable. Un joli ruisseau roule ses eaux capricieuses entre les grands arbres et les maisons que l’on découvre dans le fond de la vallée. L’église est d’une élégance remarquable ; les fabriques sont tout à fait dans le goût Italien. Le rampant de montagne que coupe la bordure à gauche est celui de Rezol au milieu est la montagne de Jussat. La végétation est admirable dans ce lieu.