Transcription : 25. Vue prise de Clermont

Dessin

Données

Créateur : Etienne-Jean Delécluze

Description : Dessin représentant la vue des Puys (en prenant par la droite) Charade, Gravenère, Champeaux, Montaudoux et Mont-Rognon depuis Clermont.

Contributeur : Musée d'art Roger Quilliot (MARQ) ville de Clermont-Ferrand, Bibliothèque Clermont Université, Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand

Relation : Dessin 3

Carnet - Transcription

9-carnet.jpg

Transcription validée

N°9 Vue des puys (en prenant par la droite) Charade, Gravenère, Champeaux, Montaudoux et Mont-Rognon

C’est au milieu de la ville de Clermont, dont on aperçoit même quelques maisons à gauche en bas du dessin, que cette vue est prise.

Toutes les terres cultivées qui précèdent les hauteurs sont des propriétés particulières fort divisées. Quelques-unes sont entourées de murs en pierre sèche et à l’un des angles du terrain, on trouve un petit pavillon carré dans lequel on se retire pour se raffraîchir ou éviter les accidents de la saison, lorsque les propriétaires visitent leurs biens. Ces pavillons sont appelés tones dans le pays. On trouve dans ces lieux tous les genres de cultures ; les routes sont bordées de superbes noyers ; c’est par de tels chemins que l’on est conduit jusqu’à la région des montagnes, où l’on ne trouve plus que des pâturages ou comme sur Gravenère qu’un gravier, d’un rouge noirâtre, d’où il tire son nom.

On a représenté ici le ciel obscurci par un orage qui s’avance des Monts d’Or vers Clermont. La montagne de Champeaux est celle qui reçoit une lumière vive sur sa cime et Gravenère ombragé par les nuées et d’ailleurs brun par lui-même, élève sa masse conique composée de laves énormes et d’un immense amas de scories de toute espèce. Sur son flanc gauche, on peut suivre la trace de la route qui conduit aux Monts d’Or par les montagnes. Le Puy Charade dont les rampants forment une partie de la vallée de Royat, est derrière Gravenère à sa droite ; à sa gauche, s’élève dans l’ombre Montaudoux de la base duquel a été faite la vue de Clermont (fig. 3).

Les montagnes qui bordent l’horizon sont celles qui vont se rattacher à gauche au plateau de Gergoria [Gergovia] qui commence, derrière Montrognon, le petit monticule conique surmonté d’un château ruiné qui date du Moyen Âge.